L'Utopisme rationnel du transhumanisme spiritualiste. 

             L'Homme du XXI E s. en quête de Sagesse cherche le bonheur d'une Vie  sereine
             et lucide ( paix de l'âme et  indépendance de pensée ) selon les deux objectifs 
             que les Stoïciens appelaient  l'ataraxie et l'autonomie .
              Le  Transhumanisme spiritualiste est une hypothèse de pensée qui se propose 
              d'aider l'Homme du XXI E s  en quête de Sagesse à approcher ces objectifs 
              de vie heureuse, paisible et lucide en adoptant comme idées directrices de conduite 
               les trois principes suivants : 

           - un Rationalisme cosmique qui établit entre tous les phénomènes micro 
             et macro cosmiques, des rapports d'interdépendance et de causalité rationnelles.
             conduisant l'Homme à exercer son libre-arbitre sous le contrôle de sa Raison
             comme conscience unificatrice et ordonnatrice du Tout de l'Univers.. 

          - un Technicisme anthropique qui cherche à découvrir, vérifier et unifier les lois et
            principes régissant l'Univers conçu comme un Tout organique, au travers de la maîtrise 
           
de Techniques dont le finalisme anthropique détermine les conditions nécessaires 
            et suffisantes à l'évolution de l'espèce humaine sans avoir besoin de recourir aux notions
            de hasard ou d'une providence surnaturelle. 
     
          - un Spiritualisme éthique qui affirme, par delà les dogmatismes des religions
            monothéistes, la primauté de l'Esprit sur la Matière et sacralise des valeurs et 
            des conduites de vie humanistes comme fondements d'une éthique sécularisée
            intégrant l'espèce de "l'hominien" dans l'ensemble du genre ultra-humain 
            de "la Déité" définie comme une Humanité outrepassée dont la fonction
            essentielle est celle d'une "machine à créer des dieux" ( cf Bergson ). 
                
           Ces trois idées directrices du Transhumanisme spiritualiste ( Rationalisme cosmique,
           Technicisme anthropique, Spiritualisme éthique ) s'enracinent 
dans divers courants de
            pensée qui ont traversé depuis l'Antiquité l'histoire de la culture européenne .
           Elles prennent notamment sources dans les moments historiques suivants marqués 
           par la recherche d'un concordisme  entre vérités scientifiques, croyances religieuses 
           et théories philosophique .:
           
        
1  - le christianisme rationaliste des hérésies marcionienne ,pélagienne et socinienne 
(
. Marcion au II T s. postula l'existence de deux "Dieu" : l'un Mauvais , celui prôné par l'Ancien Testament , l'autre Bon,  celui révélé par Jésus Christ dans le Nouveau Testament.
  . Le moine Pélage au V E s et le penseur italien Socin au XVI E s. affirmèrent leur désaccord 
envers la doctrine du "péché originel" et leur confiance dans la possibilité de l'Homme, exempt de la culpabilité de ce péché,  de choisir par lui-même le Bien sans le secours d'une grâce divine, le Christ n'étant pas considéré  comme le  rédempteur de l'humanité mais comme  son éducateur. )
           2 
l'Herméneutique des humanistes du Haut Moyen Age et de la Renaissance italienne
portant  sur l'interprétation des théories du néo-platonisme,  de l'alchimie et de la Kabbale qui, étudiées au XV E et XVI E s. à l'Académie de Florence ( Nicolas Ficin, Pic de la Mirandole,  Hermès Trismégiste) accréditèrent en Europe les notions de "magie naturelle" , de religion universelle,  et du  progrès technique et moral concomitant  de l'Humanité. 
           3  - 
Le Déisme scientiste européen du  XVII E et du XVIII E s, apogée des Lumières de la
Raison qui délia
la Recherche des Vérités scientifiques de la Révélation des Vérités religieuses soutenues par l'autorité répressive de l'Église ( cf l'Inquisition, le procès de Galilée..)  
        4 - les Utopismes politiques, économiques et idéologiques
qui cherchèrent à libérer le monde de l'emprise du Capitalisme technocratique et de l'Intolérance religieuse ( cf Thomas More : l'Utopie)   pour instaurer
le gouvernement d'une Cité idéale.  

        5
  -  le Techno-Scientisme  qui s'est imposé aux XIX E et XX E s.  comme dominante de pensée de la Modernité ouvrant l'horizon du XXI E s.  à une Post-Modernité inspirée par les hypothèses d'un Transhumanisme 
matérialiste ou spiritualiste .    

               Ainsi dans sa quête de Sagesse l'Homme du XXI E s. se situe dans la continuité des voies ouvertes
               par des pensées philosophiques et religieuses  qui furent considérées en leur temps
               comme hérétiques ou marginales mais  qui ,  outrepassant les idées dogmatiques des religions monothéistes ,
               préfiguraient  la  pensée du Transhumanisme  visant l'avènement de l'Homme "Ultra-humain" 
              Ce concept est à distinguer de celui du "Sur-Homme" nietzschéen qui prône le dépassement  des pouvoirs
               vitaux de l'Homme sans envisager la transmutation de l'Homme du genre  d'"animal-humain" en celui  
              d' "humain-divin"  qui,  outrepassant  la continuité des genres du Minéral , du Végétal, de l'Animal et de
              l'hominien ,  dont l'espèce fut baptisé Homo sapiens sapiens..  (! cf l'âme intellective aristotélicienne )
              rendra la Conscience de l'Homme capable de  transfigurer le genre de l"Humanité" en  celui  de la "Déité ",
               où se manifestera la vocation déificatrice conférée à l'Homme par les Sagesses traditionnelles 
              
le dogmatisme des Évangiles et les philosophies idéalistes :    
               

           Les "animaux philosophes fréquentant le Café-Philo, ouvert sur l'Agora des Eurosésamis, ont soutenu les hypothèses du Transhumanisme spiritualiste. Ils invitent d'autres animaux philosophes anthropophiles à les rejoindre pour discuter des principes de Rationalisme cosmique , de Technicisme anthropique et de Spiritualisme éthique qu'ils estiment susceptibles
de soutenir l'Homme du XXI E s dans sa quête d'une Sagesse lui permettant d'approcher
le Bonheur"ataraxique" d'une Vie autonome paisible et lucide. 
          Les présupposés suivants seront admis au départ de ces discussions : 
 - à la notion d'"Homo sapiens sapiens" dont la Modernité et notamment la Barbarie du XIX E s.
   ont démontré l'obsolescence, sera substitué  le concept d' Homo loquens consciens
   multipotens  spiritualis
"déclinant le paradigme suivant :
   .comme "Homo spiritualis" l'Homme moderne se caractérise par son aspiration à une
   spiritualité mystique adogmatique,
   . cette spiritualité mystique s'affranchit de la soumission à un Dieu créateur omniscient
   et omnipotent tel qu'Il est vénéré dans les trois religions monothéistes, pour s'harmoniser avec
   des convictions religieuses non-théistes comme celles qui prévalent dans le
Bouddhisme, 
   le Taoïsme, les Védas ...et les principes de la Physique quantique (cf le Tao de la
    Physique ) 
selon lesquels est postulée l'existence d'un principe d'intelligence spirituelle
    gouvernant  l'évolution de toute réalité inerte ou vivante de l'Univers. 
  . comme "Homo consciens ", l'Homme moderne a  la faculté de voir "du dehors", c'est-à-dire 
   par auto-réflexion, la place qu'il tient dans l'Un-Tout de l'Univers et la part de responsabilité
   qui lui revient dans sa représentation du Réel ..
- comme " Homo multipotens " l'Homme moderne exploite ses capacités de création d'outils 
  et techniques multiples qui lui assurent une part toujours grandissante dans la maîtrise 
  de la Nature aussi bien naturante que naturée ,et font de lui le démiurge possible aussi bien 
  du Plérome que de l'Apocalypse .

   L'Homme du XXI E s. en quête de Sagesse s'appropriera les aspirations spirituelles mystiques, 
   les facultés de conscience réfléchie et les capacités de pouvoirs techniques de l'"Homo
   spiritualis consciens  multipotens" en développant les caractères identitaires d'un Soi 
  
Individualiste, Rationaliste, Spiritualiste et Utopiste.
          Les visées utopistes de l'Homme du XXI E s. s'inspireront de la logique individualiste,
    rationaliste et spiritualiste du Transhumanisme spiritualiste, et s'ouvriront aux champs 
   de réflexion utopique qu'ont nourris des connaissances issues de la Pensée traditionnelle
   et de la"docte ignorance"de Sages ancestraux...
          Le tableau suivant suggère quatre de ces champs de réflexion utopique qui seraient
    susceptibles d'être explorés durant le XXI E s.  par" l' Homo spiritualis consciens
    multipotens"... 

L'HOMME-FEMME
utopie d'un monisme androgyniste 
L'HOMME-ANIMAL
utopie d'un humanisme
éthocentriste 
L'HOMME-MACHINE
utopie d'un futurisme techniciste
L'HOMME-DIEU
utopie du prométhéisme
déitiste  

Ces quatre champs de l'Utopisme du XXI E s  considèrent  la Femme, l'Animal , la Machine, 
Dieu (la Déité) comme les horizons du devenir transhumaniste de l'Homme .
 
Les animaux anthropophiles qui fréquentent le Café-Philo d'Eurosésame sont invités à discuter de ces hypothèses au comptoir du Café-Philo et à communiquer, sous le pseudonyme de l'animal de leur choix, leurs idées utopiques, sachant qu'une utopie considérée comme un Idéal de société inaccessible, pourra se révéler plus tard comme une Vérité  prématurée ...     

                                                  Soyons Réalistes ! Soyez Utopistes ! 
                                             Le XXI E s. sera utopiste ou ne sera pas !... 

eurosesame @wanadoo.fr