Le XXI E siècle sera utopiste ou ne sera pas !
    
cette assertion péremptoire ne vise pas 
        à démentir ou corriger la prédiction, 
    attribuée à André Malraux,  selon laquelle 
    "le XXI E s. serait religieux ou ne serait pas!"
    Il s'agit plutôt de confirmer cette prédiction 
    en présumant que la religion, au cours de ce
    siècle, prendrait la forme  
                 d'une "religiosité séculière"
 promouvant le nouvel Utopisme des valeurs
 universelles capable de redonner l'espérance
 au Monde sorti de sa foi dans les croyances 
 dogmatiques des trois religions monothéistes .
    Les hommes, après less affres de la deuxième guerre mondiale, devaient apprendre, écrivait en 1951 la philosophe Hanna Arendt, à vivre
 "avec la pénible prise de conscience que rien ne leur était désormais promis, ni âge messianique,ni société sans classe, ni paradis après la mort"...

 Le nouvel Utopisme des valeurs universelles sera-t-il en mesure de conjurer cette prise de conscience désenchantée du Monde en redonnant 
aux hommes un nouvel horizon d'espérance ?.

 Il est proposé aux lecteurs de cet Agora de 
 réfléchir à cette question , et d'y répondre,
 s'ils le souhaitent, sur eurosesame@wanadoo.fr
 après avoir discerné avec les eurosésamis du Café-Philo :   
   - la conception du nouvel Utopisme des valeurs universelles opposée à celles des Utopismes des projets sociétaux et gouvernementaux imaginés  
au cours des siècles passés
  -  la définition des Valeurs universelles 
     dont ce Nouvel Utopisme serait le défenseur  ..
  -  les champs possibles d'application du Nouvel
     Utopisme dans les sphères de la vie publique 
     et privée, à l'échelle mondiale.
            car  le XXI E siècle utopiste 
            serait aussi altermondialiste...

  
1- La conception d'un Nouvel Utopisme opposée
    à celui des Utopismes passés
    La conception d'un Utopisme nouveau
    demande l'exercice d'une pensée réaliste...
    Ce réalisme utopique est une antinomie
    caractéristique d'une Sagesse syncrétique.
     Le penchant réaliste de cette pensée
     antinomique sera marqué, dès le départ 
     de la réflexion sur le Nouvel Utopisme
      par la prise en compte d'une définition réelle 
     de l'Utopie .
     La réalité de cette définition sera cherchée 
     dans les dictionnaires :
    Que dit , par exemple, le Maxi Larousse 2014?
   
" utopisme :attitude de celui qui se berce de rêveries
          utopie:: société idéale mais imaginaire et irréaliste 

      Ce sont là deux significations péjoratives
     attribuées à l'utopisme et à l'utopie .
     Elles masquent la réalité des significations
     assignées par l'inventeur de la notion de
     l'utopie , Thomas More qui publia en 1516
   
  De optimo Reipublicae statu : insula Utopia, 
    
Pour les lecteurs peu familiers du latin
     il sera proposé la traduction libre mais fidèle 
     au sens, d'une édition française de 1780 :
     
"Tableau du meilleur gouvernement possible: l'île Utopie "
  
   Le nom d'Utopie forgé sur le grec  (u = non) ) et topos 
     (= lieu ) désigne un lieu qui n'existe pas; Il est imaginé
     mais peut-il en être déduit qu'il n'est qu'une chimère?
     L'imagination qui régit les oeuvres littéraires,
artistiques

     et scientifiques ne peut pas être qualifiée de chimérique. 
     Or rien n'est chimérique dans le tableau du meilleur
     gouvernement . C'est un projet politique peut-être
     irréaliste mais raisonnablement possible .    . 
     Le dictionnaire de l'Académie française ne s'y est pas
     trompé quand il considère en 1795 l'utopie comme

     " un plan de gouvernement imaginaire où tout est
        parfaitement réglé pour le bonheur commun   "

     C'est sur la base réaliste de cette dernière définition 
     qu'il sera cherché de discerner les caractères qui
i opposent  le Nouvel Utopisme des valeurs à l'Utopisme
des plans
     gouvernementaux qui ont été imaginés, au cours des siècles derniers, à la suite du tableau du meilleur gouvernement 
      proposé au XVI E s.  par Thomas More dans le non-lieu qu'était l'île Utopie..

 


    

  

 

 

 

 

 

 l'utopie         

ce

        

  
    

 

 

 
    

     La définition de l'Utopisme et de l'utopie 

     

 

 

 

 
   

 

 

L'Utopisme,selon le dictionnaire, est l'attitude des gens qui se bercent de conceptions imaginaires chimériques et l'Utopie
d'un gouvernement idéal est une conception imaginaire irréaliste
Il s'agit là de définitions qui désignent mal l'Utopisme humaniste du XXI E s.et les utopies qui s'en inspirent

 d'espérance dont la promotion  est proposée ici se fonde sur une vision réaliste de l'Histoire contemporaine et la conviction optimiste que l'action des peuples dans le domaine  politique des systèmes de gouvernance universelle pourra servir l'avènement d'un monde idéal possible. 


Les utopismes du XXI E s. ressemblent à ceux du XVIII E s. Mais encore faudrait-il

détailler chacune des théories utopiques imaginées depuis trois siècles.
Ce serait un thème de travail historique qui permettrait de définir 
la singularité de l'Utopisme moderne des Valeurs comparé aux divers Utopismes
imaginés depuis l'invention par Thomas More de l'Ile Utopie (1718 ?)
 Tout projet de "gouvernement idéal" porte en lui le risque 
d'être chimérique et de générer une Dystopie ( Contre utopie
 d'un gouvernement totalitaire .
Hanna Arendt écrivait en 1950 que les contemporains des totalitarismes du nazisme
et du Communisme devraient vivre désormais avec la pénible conscience que rien ne
leur serait plus promis : ni temps messianique (âge d'or) , ni société sans classe, ni paradis
après la mort...Un gouvernement serait-il possible sans espérances ?
L'échec des conceptions utopiques classiques est dû à leur objectif de créer un gouvernement
idéal stable servant des espérances comme celle d'un âge d'or qui serait devant nous ( cf Saint-Simon ).
L'Utopie moderne ne viserait pas l'instauration d'un tel gouvernement .
Elle vise plutôt la reconnaissance universelle de Valeurs humanistes qui déterminerait une gouvernance
mondiale étrangère à tout projet de gouvernement stable étatique.
L'inspiration fondamentale de l'Utopisme moderne des Valeurs serait un projet de gouvernance populaire
mondiale anarchique...(quel oxymore ! :-)
Je vais réfléchir à des exemples d'Utopisme moderne.des Valeurs qui répondraient à ton scepticisme
justifié .
Je serai peut-ête aidé dans cette recherche par l'émission des R. du C. sur la
Physique quantique et spiritualité avec Emmanuel Ransford
 Il est proposé de distinguer les cinq champs suivants d'engagement de l'Utopisme des Valeurs  :
-1 la recherche de l'égalité entre les  hommes et les femmes en s'opposant à la misogynie d'une société traditionnelle patriarcale
- 2 la protection de la vie des animaux et de la  biosphère 
  en limitant les pouvoirs prédateurs de l'homme.
--3 le futurisme de l'homme "augmenté" par des  vecteurs chirurgicaux et 
pharmacologiques.
- 4 l'humanisation de réalités virtuelles régies par les technologies
  de l'Information et de la Communication en vue de la création 
  de"robots androïdes"au service de l'homme.
- 5 le Prométhéisme d'un Homme -Dieu, démiurge omniscient et tout puissant qui ,outrepassant les limites de l'Humanité s'instaure comme ordonnateur d'un monde en perpétuelle création.
 Aucun de ces champs d'action utopique ne  prévoit d'aboutir à une société "idéale" stable .
 L'Utopisme du XXI E s. soutient des Valeurs universelles
 toujours à redéfinir et sans doute à jamais inaccessibles à l'homme

 

L'égalité socio-économico- politique des sexes - L'abolition de l'exploitation des animaux et la protection de la  Biosphère
avec la mise en cause du statut de l'homme comme superprédateur de l'Univers - La maîtrise des techniques
pour éviter l'avenir d'un homme "augmenté" par sa seule mécanisation - La fonction déificatrice de l'Homme créant
un "divin pluriel" qui assure à l'Homme le rôle d'un Créateut tout-puissant et omniscient de l'Univers.
Que d'utopies délirantes ! Mais chaque jour..n'apporte-t-il pas  des exemples de cette conjonction actuelle
de l'Utopisme et du Contre-Utopisme des Valeurs reconnues et défendues au niveau universel ?
Qu'une pincée de Joie vienne éclairer le syncrétisme de ces poignées de difficultés et d'espérances
imbriquées dans ce  nouvel Utopisme des Valeurs qui veut se déprendre du risque des totalitarismes utopiques